Producteurs et transformateurs de la filière française des légumes en conserve et surgelés entretiennent un lien historiquement fort, par la contractualisation.

L’intégralité des productions issues des surfaces cultivées fait l’objet de contrats de culture, signés entre des organisations de producteurs et les entreprises de transformation partenaires.

Les producteurs sont regroupés dans des organisations qui assurent la commercialisation de leur production en négociant des contrats collectifs et qui gèrent, en partenariat avec leurs acheteurs, l’ensemble de la campagne de production.

100% des volumes agricoles contractualisés avec les industriels

Le contrat est négocié avant la campagne et définit la destination des légumes vers les entreprises de transformation partenaires.

Avant même de semer, les agriculteurs connaissent ainsi le débouché de leurs productions et leur prix négocié. Dans le même temps, le contrat assure aux entreprises de transformation qu’elles disposeront des volumes de légumes en quantité et en qualité correspondant à leurs besoins pour répondre à la demande du marché.

La prise d’engagements réciproques fait partie des fondamentaux de ce partenariat. Les acteurs se sont ainsi, de longue date, organisés ensemble afin d’établir les conditions nécessaires à des productions de qualité pour les consommateurs et à une rémunération connue pour les agriculteurs.

Une préparation minutieuse des sols et des cultures

Du choix des terres jusqu’à la réception des légumes dans les outils de transformation, agriculteurs et entreprises travaillent en étroite collaboration. Sélection des semences, calendrier et techniques de culture : tout est décidé dans le moindre détail. En particulier, les dates de semis sont définies de façon à garantir un étalement des récoltes indispensable à l’approvisionnement régulier des ateliers de transformation pour que les légumes soient travaillés dans les quelques heures qui suivent leur récolte. Ce travail commun est essentiel pour une qualité optimale des légumes. Ceux-ci doivent être à parfaite maturité et dans un état de fraîcheur optimale au moment de leur arrivée dans les sites afin que leur conservation se réalise dans les meilleures conditions.

L’expertise de l’agriculteur

Une attention de chaque instant et une traçabilité exemplaire

L’expertise de l’agriculteur joue un rôle essentiel dans le bon développement des légumes. Sa parfaite connaissance des cultures et son expérience de terrain lui permettent notamment d’attribuer les terres et les emplacements les plus favorables selon les types de légumes, d’ajuster l’irrigation, etc.  Des semis à la récolte, il arpente chaque jour ses champs et inspecte ses plants.

L’agriculteur surveille l’ensemble de ses cultures en partenariat avec le responsable de culture de l’entreprise de transformation ou de l’organisation de producteurs. Á chaque légume correspondent un type de sol, une saison, un climat propices à son développement optimal. Ainsi, la sélection des semences s’effectuera en fonction de ces facteurs de manière à obtenir le meilleur résultat, particulièrement en termes de qualité.

En partenariat avec l’agriculteur, le responsable de culture procède à « l’agréage en champ ». Cette étape primordiale permet de déterminer la qualité et la maturité des légumes et de définir une date de récolte.

Pour chacune de ses récoltes livrées, l’agriculteur tient à jour une fiche d’identité, où figurent : son identification, la parcelle cultivée, les semences sélectionnées, la date des semis et d’irrigation … Chaque légume mis en boîte ou surgelé bénéficie ainsi d’une traçabilité totale.

Partagez ce contenu :
© Copyright UNILET 2021 – Réalisé par ADOCOM-RP
Click to access the login or register cheese